Beaune 2016

Retour à la page d'accueil
Accueil < Concerts < Acis and Galatea

Acis and Galatea

George Frederic Haendel

GEORGE FREDERIC HAENDEL / 1685-1759
Acis and Galatea

  • Opéra pastoral, créé en 1718 à Cannons.
    Livret de John Gay.

ORCHESTRE LE BANQUET CÉLESTE


Direction musicale : DAMIEN GUILLON


Galatea Katherine Watson, soprano
Acis Samuel Boden, ténor
Damon Rupert Charlesworth, ténor
Polyphemus Andreas Wolf, basse




    Production du festival

Détails pratiques

Guillon
Damien Guillon

“Acis and Galatea”, le plus grand opéra-pastoral en anglais de Haendel, fut l’objet d’une popularité exceptionnelle au XVIIIe siècle. Ce fut l’oeuvre la plus jouée du vivant de Haendel. Mozart en fit même un arrangement. Le livret s’inspire de l’histoire “d’Acis, Polyphème et Galatée” du Livre XIII des Métamorphoses d’Ovide. La nymphe des mers, Galatée est éprise d’Acis, fils de Pan. Mais le cyclope Polyphème, qui chante en vain son amour pour Galatée, rendu furieux blesse mortellement Acis avec un énorme rocher. Galatée le rend alors immortel en le métamorphosant en une fontaine, fontaine qui coulera à tout jamais en “murmurant son amour”. Haendel nous donne une composition brillante d’une grande intensité dramatique avec une succession d’airs qui nous conduisent à des sommets vocaux. Citons les irrésistibles arias “I rage, I melt, I burn” (“j’enrage, je fonds, je brûle”), “O ruddier than the cherry” (“o toi plus vermeille que la cerise”) et “The flocks shall leave the mountains” (“Les troupeaux délaisseront les montagnes”).



27 décembre 2016