Beaune 2011

Retour à la page d'accueil
Accueil < Biographies < William Christie

Paul Agnew

Paul Agnew
Paul Agnew - Copyright : Sandrine Expilly

Paul Agnew est né à Glasgow et a débuté le chant avec la chorale du collège Magdalen d’Oxford. Grand interprète du répertoire baroque et classique, il collabore régulièrement avec les plus grands ensembles de musique ancienne et des chefs d’orchestre tels que William Christie, Marc Minkowski, Ton Koopman, John Eliot Gardiner, Philippe Herreweghe et Emmanuelle Haïm tant pour des concerts que pour des opéras.

Considéré comme l’un des plus grands interprètes du répertoire français du 17ème siècle pour les rôles de haute-contre, Paul Agnew a fait ses débuts à Paris en interprétant le rôle titre dans Hippolyte et Aricie de Rameau avec les Arts Florissants sous la baguette de William Christie au Palais Garnier, plébiscité par la critique.

Paul Agnew a été accueilli comme artiste en résidence au festival d’Edimbourg. Durant la saison 2005-2006, il a chanté Davidde Penitente de Mozart avec l'Orchestre de Liverpool. Il a interprété à nouveau en mars 2006 le rôle de Platée de Rameau à l’Opéra de Paris, renouant avec ses premiers succès.

Il a chanté en 2006 au Théâtre des Champs-Elysées dans Acis & Galatée sous la direction de Paul Mc Creesh, dans la Passion selon Saint Jean sous la direction de Patrick Cohen-Akenine et dans Theodora sous la direction d'Emmanuelle Haim.

Avec cette dernière, il chante le rôle de Thésée de Lully au Téâtre des Champs Elysées en 2008.

À l’invitation de William Christie, Paul Agnew dirige les Arts Florissants depuis 2006. D’abord dans des Madrigaux de Monteverdi, puis des Pièces sacrées de Vivaldi et enfin dans l’Ode à Ste Cécile de Haendel en 2008..

Les Arts Florissants

Les Arts Florissants
William Christie & Les Arts Florissants - Copyright : Philippe Matsas

Ensemble de chanteurs et d'instrumentistes, Les Arts Florissants sont dans leur spécialité, l'interprétation sur instruments anciens de la musique baroque, l'une des formations les plus réputées en Europe et dans le monde. Fondés en 1979 par le claveciniste et chef d'orchestre franco-américain William Christie, Les Arts Florissants ont joué un rôle pionnier dans la redécouverte de la musique française : non seulement le Grand Siècle français, mais aussi la musique européenne des XVIIe et XVIIIe s. 

Depuis le triomphe d'Atys de Lully à l'Opéra Comique en 1987, c'est la scène lyrique qui leur a assuré les plus grands succès : aussi bien avec Rameau (Les Indes galantes données en 1990 et en 1999, Hippolyte et Aricie en 1996, Les Boréades en 2003), Charpentier (Médée en 1993 et 94), que Handel (Orlando en 1993, Acis & Galatea en 1996, Semele en 96, Alcina en 1999), Purcell (King Arthur en 1995), Mozart (La Flûte enchantée en 1994, L'Enlèvement au Sérail à l'Opéra du Rhin en 1995), ou encore Monteverdi (Il Ritorno d'Ulisse in Patria créé triomphalement à Aix-en-Provence en 2000 et qui, en 2002, est repris en tournée à Lausanne, Paris, Caen, Bordeaux, New York, Vienne). 

Leur activité lyrique ne doit pas masquer la vitalité des Arts Florissants au concert et au disque, comme le prouvent leurs nombreuses et marquantes interprétations d'opéras en version de concert (Zoroastre, les Fêtes d'Hébé de Rameau, Idoménée de Campra, Jephté de Montéclair, Il Sant'Alessio de Landi, L'Orfeo de Rossi), de musique sacrée (comme les Grands Motets de Rameau, Mondonville, Desmarest ou les oratorios de Handel, Le Messie, Israël en Egypte ou Theodora) ainsi que l'ensemble du répertoire choral. 

La discographie des Arts Florissants est également très riche : plus de quarante titres chez Harmonia Mundi et une vingtaine de titres chez Warner Classics/Erato dont le dernier titre est Theodora de Haendel. Dans le cadre d'une nouvelle collaboration avec EMI/Virgin Classics, Les Arts Florissants ont gravé les Grands Motets de Campra. En résidence privilégiée depuis plus de dix ans au Théâtre de Caen, l'ensemble assure en même temps une large diffusion nationale, tout en jouant un rôle actif d'ambassadeur de la culture française à l'étranger. 

En janvier 2004, une grande tournée dans les salles de concerts les plus prestigieuses d'Europe et des Etats-Unis sera l'occasion pour l'ensemble de célébrer son 25ème anniversaire ainsi que le tricentenaire de la mort de Marc-Antoine Charpentier. Les Arts Florissants sont subventionnés par le Ministère de la Culture, la ville de Caen et le Conseil Régional de Basse-Normandie. Leur partenaire associé est Imerys.

27 décembre 2009