Beaune 2011

Retour à la page d'accueil
Accueil < Biographies < Rinaldo Alessandrini

Rinaldo Alessandrini

Rinaldo Alessandrini
Rinaldo Alessandrini

Né à Rome en 1960, Rinaldo Alessandrini fait ses études de piano et d'orgue avant de se consacrer presque exclusivement à la musique de l'époque baroque. Ses enregistrements aux claviers pour Opus 111, Astrée, Arcana ou Harmonia Mundi sont unanimement salués. Notons dans les dernières parutions : une anthologie de la musique italienne d'orgue et de clavecin (Opus 111), un enregistrement d'oeuvres de Boehm (Astrée), les suites de Haendel (Astrée) et l'intégrale des oeuvres pour clavecin de Rossi (Opus 111).

Abordant des oeuvres italiennes, Rinaldo Alessandrini tente dans ses interprétations toutes méditerranéennes, de retrouver les qualités de "cantabile" et de mobilité expressive qui furent propres au style italien des XVIIe et XVIIIe siècles. Son amour de ce répertoire et du chant l'ont vite amené à créer l'ensemble vocal et instrumental Concerto Italiano. Il est régulièrement invité, comme concertiste ou chef du Concerto Italiano, dans des festivals prestigieux, tant en Europe qu'en Amérique du Nord ou au Japon. Notamment en 1996, Sémélé au Festival de Spoleto, Le Couronnement de Poppée au Welsh Opéra en 96 et 98 et, plus récemment, les Cantates de Bach avec l'Orchestra del Maggio Musicale, Acis, Galatée et Polyphème de Haendel avec l'Orchestre de la RAI de Naples...

Sa discographie lui a valu toutes les récompenses : Deutsche Schallplatenkritik - Gramophone Award - Nouvelle Académie du Disque - Premio Internationale Del Disco Antonio Vivaldi (Fondation Cini) - Académie Charles Cros... etc.

Concerto Italiano

1984 : Concerto Italiano donne son premier concert à Rome en interprétant La Calisto de Cavalli. De nombreuses productions d'opéras et d'oratorios suivront dont Amadigi de Haendel, Caino de Alessandro Scarlatti, Catone in Utica de Vinci, La Senna festeggiante de Vivaldi.

1994 : Le Concerto Italiano enregistre pour Opus 111, le Quatrième Livre de madrigaux de Monteverdi, enregistrement pour lequel il devient le premier ensemble baroque italien à recevoir un Gramophone Award. 1995 : Création de l'ensemble orchestral Concerto Italiano. 1996 : Concerto Italiano présente un concert de madrigaux de Monteverdi sur un ballet du Mark Morris Dance Group dans le cadre du Festival d'Edimbourg, et reçoit pour cette prestation le Critics' Award. 1997 : Concerto Italiano (ensemble vocal) fait ses débuts au Japon qui lui réserve un accueil très chaleureux, et achève sa tournée par deux concerts mémorables à Tokyo (Casals Hall et Kioi Hall). 1998 : Concerto Italiano obtient son second Gramophone Award pour l'enregistrement du Huitième Livre de Madrigaux de Monteverdi. 1999 : Concerto Italiano (ensemble orchestral) fait ses débuts américains au Lincoln Center de New York et entame une importante tournée en Amérique du Sud, Japon et Europe.

2000 : Rinaldo Alessandrini est invité par le Tokyo Opera City Concert Hall pour un cycle consacré à Bach. La même année, le Concerto Italiano (ensemble orchestral) joue pour la première fois au Concertgebouw d'Amsterdam. 2001 : Avec l'enregistrement pour Naïve des Airs d'opéras de Rossini avec la soprano Maria Bayo, le Concerto Italiano fait sa première incursion dans le bel canto.

Chef très apprécié pour sa lecture originale et expressive du répertoire vocal des XVIIe et XVIIIe siècles, Rinaldo Alessandrini a dirigé en tant que chef invité, Semele de Haendel en 1998 pour le Festival de Spoleto ; durant la saison 1997-98, le Couronnement de Poppée de Monteverdi au Welsh National Opera (filmé par la BBC) et au Théâtre Rendano de Cosenza, L'Olimpiade de Vivaldi. Nous le retrouvons à Barcelone, pour la saison 1998-99 du Liceu, avec Alcina de Haendel. 2000-2001 : Il dirige le Couronnement de Poppée de Monteverdi pour l'Opéra de Francfort et Les Noces de Figaro de Mozart au Welsh National Opera, Zaide de Mozart au Festival Mozart de La Coruna.

2001-2002 : Monteverdi, Haendel et Vivaldi sont encore à l'honneur et lui permettent d'obtenir de beaux succès avec Le Couronnement de Poppée au Teatro Comunale de Bologne et Amadigi de Haendel au Théâtre San Carlo de Naples ; ou Theodora de Haendel au Festival de Salamanque. 2002 et L'Olimpiade de Vivaldi au Festival de Beaune. Concerto Italiano remporte un troisième Gramophone Award pour l'enregistrement des Madrigaux de Marenzio. La discographie du Concerto Italiano lui a valu toutes les récompenses : Preis der deutschen Schallplattenkritik, Gramophone Award, Nouvelle Académie du disque, Premio Internationale Del Disco Antonio Vivaldi (Fondation Cini), Académie Charles Cros, etc.

27 décembre 2009