Beaune 2006

Retour à la page d'accueil
Accueil < Biographies < Antonio Florio

Antonio Florio - Orchestre Cappella de' Turchini

xFlorio

Antonio Florio

Président honoraire et directeur artistique du centre musical Antica Pietà de’ Turchini, Antonio Florio est diplômé du conservatoire de Bari (classes de violoncelle, piano et composition), où il a suivi l’enseignement de Nino Rota. Il s’est ensuite spécialisé dans l’étude des instruments anciens et de l’interprétation baroque. Après avoir fondé, en 1987, La Cappela della Pietà de’ Turchini, il s’est consacré avec la même passion au concert et à la recherche musicologique, explorant essentiellement le répertoire napolitain des xviie et xviiie siècles. Ses travaux lui ont ainsi permis de retrouver des chefs-d’œuvre de l’opéra totalement inédits, dont La colomba ferita, Il schiavo di sua moglie et la Stellidaura vendicante de Francesco Provenzale, Il disperato innocente de Francesco Boerio, La finta cameriera de Gaetano Latilla, Li Zite’n galera de Leonardo Vinci, Il Pulcinella vendicato de Giovanni Paisiello, La Statira de Francesco Cavalli, Montezuma de Francesco De Majo.

Il a dirigé des séminaires et masterclasses pour le Centre de Musique Baroque de Versailles, la Fondation Royaumont et le conservatoire de Toulouse. Il est, en outre, titulaire de la chaire de musique de chambre du conservatoire San Pietro a Majella de Naples.

Orchestre Cappella de' Turchini

L’ensemble est constitué d’instrumentistes et de chanteurs spécialisés dans l’interprétation du répertoire napolitain des XVIIe et XVIIIe siècles, et dans la redécouverte d'œuvres inédites.

L’originalité de ses programmes a fait de la Cappella un invité régulièrement sollicité par les scènes italiennes et européennes (Accademia di Santa Cecilia de Rome, Teatro di San Carlo de Naples, Palau de la Música de Barcelone, Philharmonie de Berlin, Wiener Konzerthaus, Teatro Lope de Vega de Séville, Théâtre de la Monnaie de Bruxelles) et les principaux festivals de musique ancienne en Europe.

L’ensemble est actuellement en résidence au Centre Lyrique d’Auvergne de Clermont-Ferrand. En novembre 2007, il inaugurera la saison de concerts de l’Accademia Chigiana de Sienne, puis sera l’invité du cycle « Musica e Poesia a San Maurizio » à Milan. Parmi les réalisations récentes de la Cappella, citons Il disperato innocente de Boerio, Dido and Aeneas et The Fairy Queen de Purcell, Festa Napoletana, La Statira principessa di Persia (dans la version réalisée pour le Teatro San Carlo), ainsi que Montezuma de Ciccio De Majo, La Partenope de Vinci (en première audition moderne), enfin La finta gardiniera d’Anfossi, déjà représentée en version de concert pour la Fondation Royaumont.

Le film consacré à l’opera buffa et réalisé par la Cappella della Pietà dei Turchini pour la chaîne TV Arte a été couronné par le prix UNESCO. Une importante discographie jalonne la carrière de l'ensemble. Consacrée au répertoire napolitain, elle a obtenu les plus prestigieuses récompenses et a été plébiscitée par la critique internationale. À partir de 1996, la Cappella a enregistré pour le label Opus 111[Naïve] et déjà sous la direction artistique de Laurence Heym, plus de quinze titres publiés dans la collection « Tesori di Napoli ». En 2005, enfin, l’ensemble a enregistré le Stabat Mater de Pergolèse pour le label Eloquentia.

Au cours de l’année 2006, la Cappella a déployé une intense activité en France où elle a présenté La Partenope de Haendel à la Cité de la Musique de Paris et La finta gardiniera de Pasquale Anfossi, en collaboration avec la Fondation Royaumont. Elle s’est ensuite produite à Pise, dans le cadre du festival « Anima Mundi », puis en Chine et au Portugal. Outre de nombreux projets de concerts et de tournées pour 2007, l’ensemble sera en résidence à Bari pour la Stagione Lirico Sinfonica Petruzelli.

28 février 2006