Beaune 2011

Retour à la page d'accueil
Accueil < Biographies < Lawrence Zazzo

Lawrence Zazzo

Lawrence Zazzo
Lawrence Zazzo

Le contre-ténor américain Lawrence Zazzo fait partie des chanteurs les plus remarquables de sa génération. Diplômé de Yale et du King’s College de Cambridge, Lawrence fit son entrée dans le monde de l’opéra dans le rôle d’Oberon dans Le Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten pour lequel il reçu une fervente acclamation. En l’espace de quelques années, il interprète dans les salles de concert et les maisons d’opéras les plus réputées d’Europe les airs les plus fameux. Pour en citer quelques uns, il interprète le rôle de Gualtiero dans la Griselda de Scarlatti avec le Berlin Staatsoper au Festival d'Innsbruck, c’est avec le même ensemble qu’il interprète Goffredo dans le Rinaldo de Haendel à Innsbruck et à l’Opéra de Montpellier, le rôle d’Ottone dans Agrippina de Haendel au Théâtre de La Monnaie, à Francfort, au Théâtre de Champs-Elysées, et à Wiesbaden ; Giuliano de l'Eliogabalo de Cavalli à Bruxelles et Paris ; Ottone dans L’Incoronazione di Poppea avec le Berlin Staatsoper à La Monnaie ainsi qu’avec le Bayerische Staatsoper ; le rôle d’Endymion dans La Calisto de Cavalli avec le Bayerische Staatsoper ; le rôle d’Arsamene du Serse de Haendel au Théâtre Champs-Elysées comme à l’English National Opera, et le rôle de Fernando dans Sosarme de Haendel au Sao Carlos de Lisbonne.

Il a fait également son entrée sur la scène du Drottningholm Cour Théâtre dans le rôle titre du Giulio Cesare de Haendel et Orfeo en Hollande dans Orphée et Euridice de Gluck. Aux États-Unis, il chante le Giasone de Cavalli au Festival de Spoleto, à Santa Fe, il interprète Athamas de Sémélé de Haendel et à nouveau un splendide Giulio Cesare au Metropolitan Opera. Lawrence Zazzo a été aussi invité au Festival de Glyndebdourne pour être le Tolomeo du Giulio Cesare.

Un engagement important dans la musique moderne et contemporaine révèle une autre facette de la carrière de Lawrence Zazzo. Il commença dans cet univers à l’Opéra de Paris dans le rôle de Créon dans la Médée de Liebermann. Il a créé le rôle de Trinculo dans La Tempête de Thomas Ades à la Royal Opera House de Covent Garden et il a chanté Luci mie traditrici de Sciarrano à Bruxelles et New-York. Il interpréta aussi le rôle de Mascha dans Les Trois Sœurs de Peter Eotvos qu' il a exécuté à l'Opéra de Lyon, au Théâtre de La Monnaie, à l’Opéra de Hambourg, au Festival d'Edimbourg, au Festival de Vienne, et en Hollande.

Il fait également son entrée avec l’Orchestre Symphonique de la BBC dans le Hojoki de Jonathan Dove. Lawrence chante avec de nombreux chefs de renommée internationale comme René Jacobs, James Conlon, Ivor Bolton, Peter Eotvos, William Christie, Harry Bickett, Jean-Claude Malgoire, Joshua Rifkin, Trevor Pinnock, John Nelson, Jordi Savall, Harry Christophers, Trevors Pinnock et Paul Goodwin. En musique sacrée, il a participé au Messie donné en tournée européenne avec René Jacobs et le Freiburger Barockorchester. Il fut le premier contre-ténor invité en Chine où il a chanté le Messie à l’Opéra de Shangaï.

Lawrence chante le Nisi Dominus et le Gloria de Vivaldi avec le King’s Consort, les Cantates de Bach au Festival (de) Lufthansa sous la direction d’Ivor Bolton. Au Festival Cincinatti il chante la Missa Brevis de Bernstein sous la direction de James Conlon, Saul à Berlin avec René Jacobs et Harry Christophers et le Dixit Dominus au Barbican de Londres. Lawrence est également présent sur la scène canadienne, il interpréta le rôle de Didymus dans Theodora de Haendel à Ottawa sous la direction de Trevor Pinnock et il a également chanté les rôles titres de Lotario et Riccardo Primo toujours de Haendel avec le Kammerorchester de Bâle.

Il a travaillé plus récemment avec Christophe Hogwood dans le rôle titre de l'Amadigi de Haendel à Londres et Birmingham. Sans oublier la Salle Pleyel avec Jordi Savall dans une version de concert du Farnace de Vivaldi. En soliste accompli, il a aussi donné beaucoup de récitals en Europe et plus particulièrement au Festival d'Innsbruck et au Konzerthaus de Vienne avec un programme de Francesco Durante. Au nombre de ses prochains engagements : le rôle titre du Giulio Cesare au Théâtre de la Monnaie, à l’Opéra de Hollande et de Bilbao.

Nous le retrouverons dans Le Songe d’une nuit d’été à l’Opéra de Lyon et de Toronto ; en Endymion dans La Calisto à la Royal Opera House de Covent Garden et à Munich. Et toujours avec René Jacobs il envisage reprendre le Giulio Cesare et le somptueux oratorio Maddalena ai Piedi di Cristo de Caldara.

Enfin, il fera ses débuts avec le Schwetzingen dans le rôle titre de L’Incoronazione di Poppea au Théâtre de Vienne. Ses enregistrements sont nombreux : Rinaldo, le Messie, Griselda et Saul pour Harmonia Mundi, Serse et Fernando pour Virgin Classics, Partenope pour Chandos, Deborah pour Naxos, Rejoice in the Lamb de Britten et le Stabat Mater de Pergolesi pour Columns Classics. Les futurs enregistrements comptent Riccardo Primo et un CD des Grands airs d’oratorios de Haendel.

27 décembre 2009